Presse

 C’est paru dans la presse :

Philippe Paillet candidat aux municipales 2020 à Triel-sur-Seine

« Depuis un mois on est en mode municipales dans le Morning !
Plus que deux semaines avant le premier tour qui sera le 15 mars. Cette semaine cap sur Triel-sur-Seine, cette commune de 12 000 habitants possède un taux de population relativement jeune dans le département. Le maire sortant est Joel Mancel et il ne se représente pas. Le 3 mars dans le morning nous avons reçu Philippe Paillet tête de liste de Réagir pour Triel. »

Municipales à Triel-sur-Seine : la seconde tentative de Philippe Paillet

Battu en 2014, le conseiller d’opposition sans étiquette, défenseur de l’environnement, repart au combat.

 Philippe Paillet se présente aux municipales de mars 2020.
Philippe Paillet se présente aux municipales de mars 2020. LP/Yves Fossey

Le 23 janvier 2020 à 16h09, modifié le 23 janvier 2020 à 18h46

Philippe Paillet se lance à nouveau à la conquête de la mairie de Triel-sur-Seine, commune de 12 000 habitants située aux portes du Vexin. Actuellement conseiller municipal d’opposition, il avait échoué en 2014 où lors du second tour il avait terminé troisième derrière le maire Joël Mancel (DVD) et Arnaud Richard (UDI) avec 27 % des suffrages.

Il a décidé de se présenter en raison, selon lui, du « déclin continu de la commune ». Il évoque l’insécurité, la perte d’influence au sein de l’intercommunalité et la perte de nombreux services. « Ce constat est celui que nous faisions déjà lors de notre campagne de 2014, ce phénomène est toujours d’actualité en pire », souligne-t-il.

Sa priorité est donc de « redorer le blason de la ville ». « L’image de Triel est ternie à cause du laisser-aller, on figure parmi les mauvais élèves, on est le dernier de la classe », insiste-t-il. Et il s’estime le mieux placé pour inverser la tendance. « Mon groupe a de l’expérience et nous connaissons les dossiers ».

Remonté contre les projets immobiliers

L’homme est un habitué des joutes locales. Il s’est engagé dans différentes batailles dans le domaine de l’urbanisme mais aussi dans le secteur de la défense de l’environnement. Il est plus que jamais remonté contre les projets immobiliers et il s’élève contre « le bétonnage ». « La ville est offerte aux promoteurs » dénonce le candidat.

Avec son équipe « Réagir pour Triel », Philippe Paillet s’est notamment battu pour obtenir le maintien de la Marina en bord de Seine où un port industriel est en projet à la place des activités de plaisance et il s’est opposé à la vente du parc municipal à un promoteur.

Cinq autres candidats sont également sur les rangs : Jonas Maury (Triel a du talent), Cédric Aoun (Triel c’est vous), Sophie Kérignard (Triel autrement), Martine Cartier (Triel à venir), et Michel Poirot (Triel renouveau), soutenu par le maire sortant Joël Mancel (DVD), qui ne se représente pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *